2 août 2009 7 02 /08 /août /2009 18:58

Flash-back sur l'arrestation musclée d'un proche d'Obama, un événement qui a tenu en haleine l’Amérique entière. Que dis-je, qui a ébranlé, chamboulé, fait jaser l’opinion publique américaine bien plus que la réforme du système de santé que Barack Obama tente tant bien que mal de mettre en place pour 47 millions de ses concitoyens. Des sondages montrent que la majorité des Américains sont opposés à un tel changement. Ils craignent que cette réforme (qui coûterait 1000 milliards de dollars) ne réduise la qualité des soins et n’augmentent les coûts. Mais dans quel monde vivons-nous ?

Les fondements de la polémique. Le 16 juillet dernier
,  de retour d’un voyage en Chine, Henry Louis Gates Jr (Skip pour les intimes) éminent universitaire afro-américain d’Harvard, spécialiste de l’Histoire des tensions raciales aux Etats-Unis et ami de Barack Obama, regagne son domicile à Cambridge (banlieue huppée de Boston). Mais, ni son chauffeur (également Noir) ni lui  ne parviennent à ouvrir la porte de la maison qui semble bloquée. Ils la forcent donc pour pouvoir y pénétrer. Une passante (sic !) croyant assister à un cambriolage appelle la police.
Arrivé sur place quelques minutes après les faits, le sergent James Crowley (un Blanc) décide d’arrêter avec menottes à la clé Henry Louis Gates Jr. Selon le rapport de police, le suspect avait « un comportement désordonné et belliqueux » et proférait des menaces : « Vous ne savez pas à qui vous avez affaire .»

L’affaire, loin d’être banale est remontée jusqu’au plus haut sommet de l’Etat.
Le Président américain Barack Obama, interrogé sur le sujet a qualifié cette arrestation de « stupide ». Le sergent James Crowley a aussitôt répliqué (par le biais de la presse) qu’il éprouvait de la déception face aux propos d’Obama et notamment par l’utilisation du terme « stupide ». Selon lui, le Président a parlé sans connaître la réalité des faits.

Il faut tout de même rappeler que malgré l’abolition de l’esclavage en 1865, les lois sur les Droits civiques de 1964 et l’Affirmative Action, l’élection en 2009 d’un Afro-américain, l’évolution des mentalités, les choses ne sont pas pour autant réglées au pays de l’oncle Sam. Les prisons américaines pullulent d’afro-américains (des coupables et beaucoup d’innocents). Un jeune Noir sur neuf est en prison (sachant que les Noirs ne représentent qu’un peu plus de 13% de la population américaine) et, les policiers  pratiquent un délit de faciès vis à vis des afro-américains et des Latinos en matière d’arrestations et de contrôles.

Et une bière et une...
Pour mettre un terme à l’emballement médiatique suscité par l’arrestation de l’ami du Président, Barack Obama a donc décidé d’inviter dans sa vaste demeure de Washington les principaux protagonistes de l’affaire autour d’une bonne bière. Peu avant la rencontre, Barack Obama a tenu à en relativiser sa portée : « J'ai noté qu'on avait appelé cela le sommet de la bière. C'est intelligent. Mais ce n'est pas un sommet, il s'agit de trois gars qui prennent un verre à la fin de la journée et j'espère, d'une occasion de s'écouter les uns les autres. »

La rencontre a eu lieu dans une atmosphère détendue le jeudi 30 juillet, dans le Jardin Rose de la Maison Blanche -avec des dizaines de photographes pour l’immortaliser-. On peut observer sur les clichés que malgré la chaleur, Henry Louis Gates Jr et James Crowley étaient en costumes cravates alors que Barack Obama et son vice-président Joe Biden également présent, portaient une tenue très décontractée ! A l’issue de la rencontre le Président américain a déclaré : « J'ai toujours pensé que ce qui nous rassemble est plus fort que ce qui nous divise (...) Je suis convaincu que c'est ce qui s'est passé ici ce soir et, j'ai bon espoir que nous sommes tous capables de tirer une leçon positive de cet épisode. »

Cette controverse aura peut-être l’avantage de mettre en lumière le racial profiling (pratique qui consiste à soupçonner des individus en raison de leur appartenance raciale) qui sévit aux Etats-Unis depuis de nombreuses décennies.

Sources des détails de l’affaire : RUE 89, AP, LIBERATION.FR
Photo : A
P, SAUL LOEB

Partager cet article

Repost 0

commentaires

Présentation

  • : Ma Beauté Noire Au Top
  • Ma Beauté Noire Au Top
  • : Un blog consacré à la beauté des femmes noires ! C'est une mine de conseils et de bons plans beauté, d'astuces maison, de bonnes adresses. Le tout saupoudré d'actu people 100% afro-américaine.
  • Contact

Abonnement à GlossyBox

Christmas250x250

Recherche

Mes partenaires beauté

 

 

Retrouvez-moi aussi sur...

Ma Page sur Hellocoton

   

Nombre total de visiteurs

mon compteur